Le segment du hard discount reste porteur

Source: Challenges

PDG CASINO

Pour le P-DG du groupe Casino, le segment du hard discount va continuer à se développer dans les prochaines années.

Le hard discount a un bel avenir devant lui à en croire les propos de Jean-Charles Naouri. Le P-DG du groupe Casino (Franprix, Monoprix, Casino) s’est exprimé, jeudi 27 août, lors de l’annonce des résultats semestriels et a insisté sur l’importance de ce segment de la distribution. « Le hard-discount, ce ne sont pas seulement des prix bas (pour les consommateurs, ndlr), ce sont aussi des coûts bas (pour les distributeurs) », a-t-il argumenté en précisant qu’ « en hypermarché classique, les frais généraux représentent de l’ordre de 25% du prix, alors qu’ils sont de 15% du prix en hard-discount ».
Ces magasins qui captent un nombre croissant de consommateurs attirés par les bas prix ont réalisé 14,3% des parts de marché en France sur un cumul annuel à fin décembre 2008 (contre 13,6% en 2007,) selon une étude du cabinet TNS Worldpanel. Le Groupe Casino détient 548 magasins Leader Price en France. Leader Price a enregistré un chiffre d’affaires en chute de 8,5% au deuxième trimestre après une baisse de 6,5% au premier, faisant suite à plusieurs trimestres de hausses.
Les enseignes de hard discount ont affiché un ralentissement important en France au premier semestre 2009, leur clientèle étant la plus touchée par la crise économique.

Nous sommes créas, chefs de projets, devs, commerciaux, planneur strat' ou traffic manager au sein de l'agence de communication digitale MOONDA et nous partageons avec vous nos réflexions. Nous parlons de ce qui nous inspire, nous fait vibrer, nous challenge et nous amuse.